Retour aux inspirations

Sur la causeuse avec Vanessa Sicotte

Tête-à-tête avec Vanessa Sicotte, passionnée de décoration, femme d’affaires, blogueuse, chroniqueuse, animatrice télé et auteure.

 

Causer « déco » avec la pétillante Vanessa Sicotte, c’est se faire injecter une véritable dose de fougue et d’énergie. Impossible de demeurer insensible à sa passion pour la décoration intérieure et à son amour pour les « vieilles choses chinées ». Instantanément, elle fait vibrer en nous la fibre design et nous propulse dans son inspirant univers du bien-être chez soi.


Son visage ne vous est certainement pas inconnu puisqu’on la retrouve en couverture de ses deux livres, parus sous la bannière des Éditions Cardinal, « 300 trucs pour une déco parfaitement imparfaite », et « Décothérapie, 50 idées pour se sentir bien chez soi », dans lesquels elle dévoile quelques-uns de ses secrets d’aménagement et d’agencement ainsi que ses idées et astuces à piquer pour un intérieur sans complexe ni culpabilité.

 

En plus de mener son blogue et annuaire déco québécois Damask & Dentelle depuis 2009 ainsi que sa boutique en ligne de L’Appartement par Damask & Dentelle depuis 2017, elle multiplie également les projets, dont l’animation des émissions télé Sauvez les Meubles!  ainsi que Marché Conclu, diffusées sur Canal Vie.

 

  • Pourquoi cette passion pour la déco?

V : Je pense que je suis comme Obélix, je suis tombée dedans quand j’étais petite. Ma mère me conservait alors les catalogues IKEA pour que j’y découpe des illustrations, me permettant de créer des chambres de rêve. Par la suite la passion ne s’est jamais tue. Il aura fallu beaucoup d’études toutefois pour faire le saut de l’ange et réaliser mes rêves. Mais je crois que ces diplômes m’auront tout de même servi. Rien de perdu! En fait, je suis littéralement passée par 4 chemins pour arriver à faire ce que je fais aujourd’hui. Après mon CÉGEP à Montmorency (Laval), j’ai quitté pour la Californie où j’ai fait un BAC en psychologie industrielle, suivi d’un second BAC en marketing à Montréal, et une maitrise en commerce international… Tout ça avant de faire mes cours en design d’intérieur quelques années plus tard, après une remise en question sur mon parcours de carrière. Malgré le fait que j’occupais un travail intellectuellement stimulant, je n’y trouvais pas de satisfaction ni de créativité. J’ai suivi les conseils de mon père lorsqu’il m’a suggéré d’identifier ce que j’aimais faire, et de trouver ensuite une façon d’en gagner ma vie.

Crédit photo portrait : Julia C Vona

  • Et tu as de quoi célébrer après tout ça!

V : En effet, cette année est une année charnière pour moi, car mon blogue et annuaire déco Damask & Dentelle fête ses 10 ans. Et 10 ans, ça se fête quand on est une petite entreprise! J’ai malheureusement vu trop grand nombre de compagnies consœurs fermer avant ce « milestone ».

 

  • Tu es franchement une femme aux multiples talents! Actuellement, que nous réserve Vanessa Sicotte comme projets?

V : Actuellement, je m’occupe de mes projets personnels comme le blogue et la boutique, je passe du temps avec mes enfants en vacances et je travaille sur un nouveau projet pour la télé dont je ne peux pas encore révéler de détails, mais c’est très excitant! Je suis également retournée aux études en septembre dernier, en histoire de l’art, et j’aime vraiment ça! Retourner sur les bancs d’école après 20 ans est une drôle d’expérience, mais j’y mets beaucoup d’énergie.

 

  • Passons aux confidences! Dans tes préoccupations en matière de déco, où se place le mobilier du Québec?

V : L’achat local est au centre de mes préoccupations, tant environnementales qu’économiques. C’est important d’investir judicieusement nos dollars durement gagnés. On peut acheter des meubles au rabais, faits de piètre qualité et expédiés de par le monde sur de grands navires, ou on peut choisir des meubles qui sont faits ici, dans des matériaux locaux, de la main d’artisans…

 

  • Possèdes-tu du mobilier fait au Québec ?

V : Absolument! La plupart des meubles que je possède sont vintage, québécois ou canadiens, avec quelques petites exceptions comme ma table de salle à manger qui est danoise. Par exemple, j’ai dans mon salon une armoire québécoise de presque 200 ans, elle est simplement magnifique. De plus, mon canapé est de la compagnie québécoise Montauk Sofa. Il est entièrement fait de bois certifié FSC, de coton organique et de rembourrage éthique. J’affectionne les meubles du Québec car ils sont solides et intemporels. J’ai notamment bercé mes 3 enfants dans une chaise Dutailier que j’avais reçue en cadeau pour le shower de ma première fille. Je l’ai déménagée 5 fois avant de l’offrir à mon tour à un couple de jeunes parents. J’aime quand les meubles se promènent et accumulent les histoires ainsi.

 

Photos : Kastella

  • Le choix de mobilier est vaste sur le marché. Les fabricants d’ici se distinguent de plus en plus à l’internationale. As-tu quelques coups de cœur à nous partager?

V : Nous sommes chanceux d’avoir autant de créateurs talentueux ici au Québec. Le style qui nous définit et nous démarque est résolument moderne, avec des lignes épurées et des matériaux modestes et nobles à la fois, comme toutes les belles essences de bois issues de nos forêts. En fait de coups de cœur, en veux-tu en v’là! Je craque pour les lits et étagères de Kastella, les meubles fonctionnels et modernes signés De GASPÉ, les tables de Woodstock & cie et de La Fabrique Allwood, les bancs de Us & Coutumes, les cuisines d’À Hauteur d’Homme… et je pourrais continuer encore longtemps!

 

Échelle : Woodstock & cie | Banc : Us & Coutumes | Chambre : De GASPÉ | Table : La Fabrique Allwood

  • Tu parles souvent de déco vintage et de boho-chic, etc. Est-ce que tu retrouves du mobilier fait au Québec qui correspond à tes goûts?

V : Malgré que je sois identifiée à un style vintage et boho-chic, je pense que mes goûts personnels sont au final très polyvalents. J’aime l’original et le bien fait. C’est plus ça qui définit mes coups de coeur que leur adhésion à un cycle de tendance actuel. Les tendances passent, mais la qualité demeure. Nous parlions de Montauk Sofa plus tôt. Lorsque j’ai acheté mon canapé chez eux, leur meilleur vendeur était joufflu et profond avec un recouvrement de denim blanc. Aujourd’hui, la compagnie propose toujours cet incontournable, mais ils ont ajouté à leur inventaire une multitude de canapés aux lignes plus droites et d’apparence plus aérienne, dans des matériaux comme le velours et le cuir. J’aime que les compagnies se réinventent et évoluent selon leurs goûts, leur clientèle et le marché dans lequel ils évoluent. On apprend beaucoup sur une société en regardant son patrimoine de mobilier. Us & Coutumes produit des meubles aussi ingénieux que design, La Fabrique Allwood, quant à elle, propose des tables complètement personnalisables. On choisit l’empiètement, le plateau qui le recouvre, et même l’essence de bois du plateau en question!

Retour aux inspirations
Inspiration déco
24 juill. 2019